Ec Plestin Pays de Trégor

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2013
News
Francois HAMON et René GALLOU : les deux piliers fondateurs de l'Ec Plestin Pays de Trégor

Francois HAMON et René GALLOU : les deux piliers fondateurs de l'Ec Plestin Pays de Trégor

Publié le 10 octobre 2012

Francois HAMON et René GALLOU : les deux piliers fondateurs de l'Ec Plestin Pays de Trégor

Pierre LE CORFEC, jeune étudiant en Information et communication à Rennes a accepté d'exercer sa "plume" sur notre site. Son premier article nous retrace la création de l'Ec Plestin Pays de Trégor

Stéphane Boileau

 

François Hamon et René Gallou: les deux piliers fondateurs de l'Ec Plestin Pays de Trégor.

 

A l'occasion du trentième anniversaire de la création du club de l'Ec Plestin Pays de Trégor, René Gallou et François Hamon reviennent avec nous sur les différents événements qui ont accompagné la naissance du club, ainsi que sur leurs vies et leurs visions du cyclisme.

Quand ces deux-là se retrouvent chaque lundi matin, ça parle vélo à tout va. François et René sont deux passionnés. L'un est un ancien cycliste professionnel tandis que l'autre est un fervent observateur depuis tout petit.

Né en 1947 à Tréduder, René commence à travailler en tant que livreur pour le Ouest France dans les années 70. Qu'il vente ou qu'il pleuve, il va jusqu'à faire des tournées de plus de 70 kilomètres, le tout en mobylette !. Déjà dans les années 60, il assiste à ses premières courses de vélo, c'est l'époque des Bobet et Anquetil.

François lui, participe aux courses. Cycliste professionnel de 1962 à 1966 dans l'équipe Peugeot-BP, il remporte de nombreuses courses, et fait une carrière honorable avec notamment une participation au tour.

En 1966 il débarque à Plestin-Les-Grèves suite à son mariage. Il ouvre un bar qu'il appelle « Le Tour de France ». Véritable lieu de rencontre pour tous les passionnés de vélo, l'endroit devient vite une place importante du cyclisme. C'est dans ces années là que les deux personnages se rencontrent. Une idée leur vint alors à l'esprit : il y a une place pour un club familial à Plestin. À l'époque si les jeunes du coin voulaient faire du vélo, ils devaient se déplacer soit à Lannion soit à Morlaix.

C'est en octobre 1981 que fut créée l'Entente Cycliste de Plestin. « il y avait quatre minimes, deux cadets, deux juniors et cinq ou six seniors » se remémorent-ils. Les deux fondateurs tiennent des places importantes dans le club : François est correspondant FFC (Fédération Française de Cyclisme). René s'occupe des licences et des engagements coureurs et recherche les financements pour la pérennisation du club. Pour organiser et contrôler des courses, il faut aussi être commissaire. Alors René et Francois passent les diplômes. En 20 ans de commissaire, René ne loupe qu'une trentaine de courses!, Encore aujourd'hui il est présent sur les podiums pour cette fonction.

Dans les années 90, le club Plestinais connaît son apogée. Il monte une équipe de 2ème catégorie et possède alors son plus gros effectif: dix minimes et juniors et une quarantaine de seniors. Pendant cette période le club remporte plus de cinquante victoires par an, En 1991 cinquante cinq victoires chez les seniors quarante en minime et 135 podiums couronnent la saison : «  il y avait une quinzaine de gars susceptibles de gagner par course », se rappelle François.

Aujourd'hui le club n'est plus à ce niveau. Mais une nouvelle génération arrive, des enfants qui se trouvent être parfois ceux d'anciens coureurs Plestinais.

François et René, « les deux piliers du début du club » comme ils se surnomment, ont dédié et partagé leurs vies pour le vélo. Pour eux ce sport n'a jamais été une contrainte, ils ont donné pour ce club. François a occupé trois fois la fonction de président du club, il revenait lorsque « ça chauffait ». René suit et contrôle toujours les courses. Il peut faire jusqu'à cent kilomètres pour y assister. Il connaît les trois quarts du peloton.

S'ils ont un conseil à donner à tous ceux qui veulent faire du vélo en club, « c'est d'aimer ça ». Pour les enfants, les deux fondateurs soutiennent l'idée « qu'il faut que les parents les suivent. Le vélo est un sport dur et un entourage est nécessaire car il y a souvent des hauts et des bas. » Ils donnent aussi leurs visions du vélo : «  le vélo reste un sport individuel, il faut gérer les ego. Un club allie le collectif et l'individuel. » Un coureur doit avoir une intelligence de course (quand il faut attaquer ou se préserver). Une chose très importante pour eux, c'est qu'un coureur « doit faire beaucoup de sacrifices, s'entraîner plusieurs fois dans la semaine, s'affûter, bien gérer son alimentation: tout est technique. »

Les deux hommes ont vécu trente ans de vélo à Plestin. Ils y sont toujours bénévoles. « S'il n'y a plus de bénévoles, il n'y a plus de club » disent-ils. François et René ont connu l'évolution de ce sport et ont toujours la même passion pour le vélo, c'est leurs vies. Ils suivent le vélo du Trégor ou d'ailleurs. Les deux piliers, ces deux mémoires vivantes de l'Ec Plestin, n'ont pas fini de se réunir chaque lundi matin pour causer vélo!

Pierre LE CORFEC

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.